Retour page précédente










"Les Buttineries" du mois
de juin sur les hauts de
Ste Anne



Fouiller pour trouver la perle
rare à bon prix, tel est le
petit marché de l'art !







    Art et vie de quartier


    L'aventure du Rayon Vert commence en Décembre 1992, née d'une volonté d'amis de quartier. La quinzaine de membres fondateurs de l'association habite aux alentours de la Butte Ste Anne ; ils cultivent tous avec autant de soins l'attachement à leur quartier que l'amour de l'art. Cécile Nivet enseignante en Arts plastiques prend un congé exceptionnel dans le but de rassembler différents artistes dans un lieu commun afin d'ouvrir une fenêtre sur le public Nantais. La volonté, c'est de faire apparaître sur le marché de l'art des artistes peu ou mal connus, d'élargir l'accès à l'art et de donner à tout le monde la possibilité de devenir un jour collectionneur !
    Ils sont séduits sur la butte par une ancienne épicerie de quartier qu'ils baptiseront «Le Rayon Vert» en hommage à Jules Verne dont le musée les côtoie à 150 mètres.

    Ce musée, le port de Nantes, imprégnés d'histoire et de voyages fantastiques font certainement de ce quartier un lieu magique, propice à l'imagination. Ajoutée à cela la dimension panoramique sur la Loire et sa région, certains n'hésiteront pas à qualifier cette butte de «Montmartre Nantais»... Un Montmartre converti à la créativité de l'art contemporain !


    Actions


    L'association affirme d'emblée son désir de faire connaitre des oeuvres singulières, de préférence en marge des modes et bien entendu des créations originales. Le Rayon Vert a aussi pour ambition de devenir un pôle attractif d'animation artistique du quartier, en favorisant les initiatives et en créant des évènements culturels nouveaux :

  • "Les Buttineries" de Ste Anne renouant avec la tradition populaire
    des fêtes de quartier (bal, brocante, poésie, exposition, tombol'art...)

  • "Le Petit Marché de l'Art" en fin d'année qui expose des oeuvres de petits "formats, à des prix abordables" pour des cadeaux... etc

  • "Les causeries", rencontres avec les artistes sur des thèmes
    choisis et qui donnent naissance aux "Cahiers du Rayon Vert".

  • "Des visites pédagogiques" sur l'art sont organisés ponctuellement
    en relation avec des écoles primaires, collèges et lycées.



    Esprit
    Cette galerie "dans un quartier de bord de Loire : la butte Sainte Anne" permet de sensibiliser un nouveau public et atteste que l'art peut s'exposer ailleurs que dans des lieux sacralisés.

    La simplicité des vernissages "café-croissants" et l'accueil amical de ce lieu en font la démonstration à chaque exposition.

    L'association a pour ambition de témoigner de la variété des tendances de l'art contemporain. Le Rayon Vert souhaite incarner un nouvel esprit humaniste dans l'art en multipliant les échanges et en développant les rencontres. Cette convivialité recherchée a pour but de renouer avec un public qui tend à s'interroger, voir à douter de la conduite de l'art en cette fin de siècle.

    Fonctionnement


    L'association dispose d'un lieu situé au 1 rue Sainte Marthe, en haut de la butte Ste Anne, à côté de l'église, dédié aux expositions individuelles et collectives organisées par l'association.

    Les frais de fonctionnement sont partagés entre les associés et les exposants.
    A cela s'ajoute une petite subvention annuelle de la mairie de Nantes.
    Cette galerie n'existerait pas sans la passion et l'énergie collectives des membres de l'association et des amis de l'art du quartier.


    Après 25 ans d'existence, le bilan est globalement positif pour tout le monde, artistes, citoyens et ville de Nantes (utilité sociale, culturelle, éducative). La galerie est aujourd'hui connue et appréciée des Nantais, conserve son état d'esprit initial et propose toujours de découvrir de nouveaux artistes singuliers.